Populations autochtones : un 10e anniversaire qui doit déclencher des mesures concrètes

Populations autochtones : un 10e anniversaire qui doit déclencher des mesures concrètes

media:entermedia_image:c3c24b06-dde1-4ca2-901d-558d9e8eb970
Trop longtemps dépouillés de leurs terres, attaqués dans leurs langues, leurs coutumes et leurs cultures, les peuples autochtones ont fait appel à l'ONU. Il est temps que le processus engagé se traduise par des actes concrets, déclare Kofi Annan à l'occasion du 10e Anniversaire de la Journée internationale des populations autochtones.

« Cela fait trop longtemps que les peuples autochtones sont dépouillés de leurs terres, que leurs cultures sont dénigrées ou directement attaquées, que leurs langues et leurs coutumes sont reléguées au second plan, que leur sagesse et leur savoir traditionnel sont ignorés ou exploités et que leurs modes de mise en valeur durable des ressources naturelles ne sont pas pris en compte », indique Kofi Annan dans son message adressé à l'occasion de ce 10e anniversaire.

« Certains d'entre eux sont même menacés d'extinction », souligne-t-il.

Rappelant que, depuis de nombreuses années, les peuples autochtones se rendent dans les instances de l'ONU pour demander le soutien de l'ensemble du système des Nations Unies et qu'un dialogue et un partenariat avec les organismes des Nations Unies ont été lancés, il insiste sur le fait qu'il faut que « ce processus porte ses fruits. »

« Les gouvernements, les organisations intergouvernementales et la société civile doivent s'employer à démarginaliser les peuples autochtones et tout faire pour leur permettre de participer à la prise des décisions qui influent sur leur vie », déclare le Secrétaire général.

A l'occasion de cette Journée internationale des populations autochtones qui marque l'anniversaire de la première session, en 1982, du Groupe de travail sur les populations autochtones de la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l'homme, une célébration aura lieu aujourd'hui à 13 h 15 (heure de New York) au Siège de l'ONU.

La célébration inclura des déclarations du Secrétaire général de l'ONU, du Président l'Instance permanente sur les questions autochtones de l'ONU et d'autres invités ainsi que des présentations culturelles autochtones. Une exposition "Pour célébrer les peuples autochtones" sera ouverte au public jusqu'au 10 août 2004.

Ces manifestations sont organisées par le secrétariat de l'Instance permanente sur les questions autochtones de l'ONU (Division des politiques sociales et du développement social, DAES), le Département de l'information et le Comité des ONG sur la Décennie internationale des populations autochtones.