Fermeture le 15 août des bureaux d'inscription électorale en Afghanistan

Fermeture le 15 août des bureaux d'inscription électorale en Afghanistan

La province d'Herat
L'instance qui gère l'inscription électorale en Afghanistan a décidé d'y mettre fin le dimanche 15 août 2004 après que 8,6 millions de cartes d'électeurs sur les 10 millions d'électeurs estimés ont été délivrées à ce jour.

L'Organe mixte d'administration des élections (OMAE) s'attend à ce que les inscriptions reprennent après l'élection présidentielle « de façon à ce que la participation populaire soit la plus large possible », indique un communiqué de l'Office rendu public aujourd'hui.

Depuis le début du processus d'inscription en décembre 2003, le système géré par l'OMAE a ouvert 4 200 bureaux dans le pays, lesquels ont émis plus de 8,6 millions de cartes d'électeurs.

Son Président, Zakim Shah, lance un appel à tous les citoyens afghans afin qu'ils jouent un rôle actif dans la démocratisation de l'Afghanistan en exerçant leur droit de vote et en s'inscrivant pour les élections du 9 octobre 2004 et ensuite pour les élections parlementaires prévues pour le printemps 2005.

Composée de 11 membres, dont six Afghans nommés par le Président de la Commission électorale afghane par intérim et cinq membres internationaux nommés par le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, l'OMAE a été inauguré le 11 novembre 2003, le jour même où le Président Hamid Karzai signait un décret l'autorisant à superviser l'organisation des élections à venir.

Par ailleurs, la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) indique, dans un communiqué diffusé hier, que sur les 62 partis politiques cherchant à se faire agréer par le Ministère de la justice, 30 avaient jusqu'alors été enregistrés.

Parmi ceux-ci, le porte-parole de la MANUA, Manoel de Ameilda da Silva a cité le Parti libéral Assadi (Le Parti libéral en faveur de la liberté de l'Afghanistan) que dirige Mohamed Zarif, Wahdat-e-Islami-e-Mardum Afghanistan (Parti de l'unité islamique du peuple d'Afghanistan) conduit par Mohamed Mohaqiq et le Nohuzat-e-Milli Party (Parti du Mouvement national) dirigé par Walid Masoud.

Treize partis ont, en outre, obtenu leur accréditation de scrutateurs par l'OMAE, indique la MANUA.