Un rapporteur sur les exécutions arbitraires nommé par la Commission des droits de l'homme

2 août 2004

Le Conseiller spécial du Haut-Commissaire aux droits de l'homme sur les Objectifs du développement pour le Millénaire, Philip Alston, d'Australie, vient d'être nommé Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires et arbitraires par le Président de la Commission des droits de l'homme, M. Mike Smith.

Nommé en 2002 Conseiller spécial du Haut-Commissaire aux droits de l'homme sur les Objectifs du développement pour le Millénaire, M. Alston avait occupé le poste de Président du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de 1991 à 1998 après en avoir été le rapporteur de 1987 à 1990. Il avait également été nommé en 1989 Expert indépendant chargé d'établir une étude sur la manière dont pouvait être renforcée à long terme l'efficacité des institutions relatives aux droits de l'homme.

La nomination a été décidée le 13 juillet en consultation avec les représentants des groupes régionaux représentés à la Commission, indique un communiqué de l'Office des Nations Unies à Genève.

Les Rapporteurs spéciaux et autres «détenteurs de mandats» de la Commission des droits de l'homme sont des experts indépendants de tout gouvernement et agissent en leur propre qualité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.