UNWRA : transfert d'une partie du personnel vers Jérusalem pour des raisons de sécurité

29 juillet 2004

Préoccupé par la détérioration de la situation dans la Bande de Gaza, le chef de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestinien, indique qu'il est devenu nécessaire d'accroître le niveau de sécurité de ses opérations et de transférer une partie de son personnel au siège de l'agence à Jérusalem.

« Parmi les faits nouveaux préoccupants », on compte « les opérations militaire intensives menées à Beit Hanoun et l'insécurité et l'imprévisibilité croissante de la situation du personnel de l'ONU qui traverse la Bande de Gaza à Erez », indique Peter Hansen, le Commissaire général de l'UNWRA, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, dans un message au personnel de l'agence paru aujourd'hui.

« Je suis parvenu à la conclusion, la semaine dernière, qu'il était nécessaire de passer au niveau supérieur du plan de sécurité », précise-t-il dans son message.

Le 14 juillet dernier, un convoi de cinq camions de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, avec à son bord le chef de l'agence, Peter Hansen, avait été pris sous le feu nourri provenant d'un blindé israélien en se rendant à Beit Hanoun.

« En ces temps difficiles, j'exprime toute ma gratitude à l'engagement de mon personnel, notamment aux 8 300 Palestiniens qui travaillent dans la Bande de Gaza », a souligné Peter Hansen, engageant « tous les éléments de la société palestinienne à faciliter leur travail essentiel. »

« L'UNRWA continuera de fonctionner et de maintenir tous ses services actuels, en matière d'éducation, de santé, et de services sociaux et d'assistance d'urgence aux réfugiés de Palestine », a toutefois assuré son Commissaire général.

- Dossier Moyen-Orient du site de l'ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.