Bosnie-Herzégovine : le pont de Mostar reconstruit inauguré aujourd'hui

23 juillet 2004

Aujourd'hui, à Mostar, le Vieux pont reconstruit a été inauguré par le Président du Collège présidentiel de Bosnie-Herzégovine, Sulejman Tihic, et le directeur général de l'UNESCO s'exprimant au nom du système des Nations Unies, en présence d'une dizaine de chefs d'Etat de la région et de hautes personnalités de la scène politique européenne.

« Détruit en 1993, pendant le guerre en Bosnie-Herzégovine, le Vieux pont était le symbole de la ville de Mostar. Reconstruit onze ans plus tard, ce même pont devient le symbole de la réconciliation et de la solidarité humaine », affirme un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture ( UNESCO ).

« Le 9 novembre 1993, le Vieux pont de Mostar s'est abîmé dans les eaux de la Neretva, sous l'impact de projectiles lourds. La ville, qui a perdu un nombre important de ses habitants durant la guerre, a été frappée en son cœur. Elle s'était à ce point identifiée à ce pont qu'elle lui devait jusqu'à son nom : « most » veut dire pont dans les langues locales. Depuis sa construction entre 1557 et 1566, par l'architecte ottoman Mimar Hajreddin, élève du célèbre Sinan, « le Vieux » - comme l'appelaient les gens de Mostar - avait résisté à toutes sortes de calamités, invasions, guerres, tremblements de terre ».

Le Vieux pont a été détruit pour sa valeur emblématique. C'est pour défendre cette même valeur que l'UNESCO s'est engagée à le reconstruire. « Nous sommes présents à Mostar afin de faire revivre un patrimoine exceptionnel qui, après avoir été pris pour cible, doit devenir un signe de ralliement, un signe de reconnaissance, le symbole fort d'une identité plurielle construite sur une confiance réciproque », a déclaré le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.