Afghanistan : le retour des réfugiés demeure important

20 juillet 2004

Cette année, 450 000 réfugiés afghans ont d'ores et déjà pris le chemin du retour, la plupart, soit 242 000 d'entre eux en provenance d'Iran, indique aujourd'hui l'agence de l'ONU pour les réfugiés.

Cette année, 450 000 réfugiés afghans ont d'ores et déjà pris le chemin du retour, la plupart, soit 242 000 d'entre eux en provenance d'Iran, indique aujourd'hui l'agence de l'ONU pour les réfugiés.

Le rythme des retours de réfugiés en provenance d'Iran est le plus élevé de ceux enregistrés aux mêmes moments au cours des deux dernières années, a indiqué aujourd'hui à l'ONU à Genève, la porte-parole du le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), Jennifer Pagonis.

Les retours les plus importants s'effectuent traditionnellement entre les mois de mai et d'août quand les familles font leurs bagages et retournent chez elles après la fin de l'école.

Depuis que le HCR a mis en place son programme de retour facilité au début de 2002, plus de 2 millions de réfugiés sont revenus du Pakistan et 900 000 d'Iran, a-t-elle précisé.

Pour relancer les retours des réfugiés afghans qui se trouvent au Pakistan dans la ceinture « des camps de la frontière », le HCR envoie actuellement des équipes mobiles dans le pays. Les enquête montrent que la plupart des réfugiés afghans, 90% d'entre eux dans certains camps, ont l'intention de rentrer en Afghanistan.

Les 190 000 résidents des nouveaux camps ont été informés que l'aide du HCR ainsi que la distribution de vivres du Programme alimentaire mondial, qui n'était pas fournie aux autres réfugiés du Pakistan, cesseraient en août.

Il a été offert aux résidents de ces camps un kit de retour amélioré s'ils décidaient de rentrer en Afghanistan et le HCR est cours de consultations avec les autorités du Pakistan pour étudier le transfert des réfugiés restant après le 1er septembre.

Le Pakistan ne souhaite pas les voir demeurer dans ces camps pour des raisons de sécurité mais s'en tient au principe du retour volontaire, a indiqué la porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.