Le PNUE lance un programme de directives pour l'investissement responsable

Le PNUE lance un programme de directives pour l'investissement responsable

media:entermedia_image:1f4c3e91-3779-452a-b033-038b6d05ede1
Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) s'associe à de grands investisseurs institutionnels pour établir et promouvoir des directives d'investissement responsables d'ici à septembre 2005.

Le lancement aujourd'hui de l'Initiative pour l'investissement responsable vient après une réunion, le mois dernier à Paris, de plus de 40 investisseurs et gestionnaires de fonds, organisée par l'Initiative financière du PNUE, selon un communiqué (en anglais) de l'agence.

« Les nouveaux principes protègeront à la fois la planète et la valeur des actions à long terme, en intégrant des préoccupations d'ordre environnemental, social et de bonne gouvernance dans les décisions des marchés d'investissement et de capital », précise le PNUE.

« C'est le bon moment pour développer des directives destinée à guider, de manière responsable, les décisions en matière d'investissement à travers le monde », a déclaré le directeur exécutif du PNUE, Klaus Toepfer, précisant que « la vision à court terme inhérente à nos marchés représente un défi capital pour la prise en compte des questions environnementales et de durabilité ».

Sir Graeme Davies, Président de Universities Superannuation Scheme Ltd, le troisième fonds de pension au Royaume-Uni, a rappelé que « les fonds de pension ont des engagements sur plusieurs décennies, et qu'il est donc inévitable que les graves questions sociales et environnementales que cherche à résoudre le système des Nations Unies deviennent de plus en plus des questions liées à l'investissement ».

L'étude du PNUE montre comment les questions d'ordre environnemental, social et de bonne gouvernance ont un impact sur la valeur à long terme des actions, que la recherche financière est entravée par le manque d'information dans les entreprises, et qu'elle est grandement aidée lorsqu'il existe des directives claires de la part des gouvernements, indique le communiqué de l'agence.

---