Départ de matériel nucléaire et radioactif d'Iraq, annonce l'AIEA

Départ de matériel nucléaire et radioactif d'Iraq, annonce l'AIEA

media:entermedia_image:8323360a-8638-4903-9abd-183c06030289
Annonçant l'expédition à l'étranger de matériels nucléaires et de matières radioactives par les Etats-Unis, l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique rappelle également qu'elle est toujours mandatée par le Conseil de sécurité de l'ONU pour effectuer des vérifications en Iraq, opérations qu'elle n'a pu conduire depuis mars 2003.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé (en anglais) hier que, dans le cadre d'une opération conjointe, près de deux tonnes d'uranium faiblement enrichi ainsi que 1000 sources hautement radioactives en provenance d'un centre de recherches nucléaires iraquien, avaient été transportées en dehors de l'Iraq.

L'agence indique également avoir été prévenue à l'avance de l'opération destinée à mettre ce matériel en sécurité.

Elle a simultanément retransmis une lettre datant du 11 avril dernier au Secrétaire général de l'ONU pour communication au Président du Conseil de sécurité, soulignant qu'au terme du paragraphe 16 de la résolution 1051 (1996) adoptée par le Conseil, le directeur général de l'AIEA était requis de soumettre des rapports consolidés tous les six mois au Conseil de sécurité de l'ONU sur les activités de vérification qu'elle est supposée conduire en Iraq.

Depuis le 17 mars 2003, est-il indiqué dans la lettre, l'AIEA n'a pas été en mesure de remplir ce mandat. Elle signalait par ailleurs que les images satellitaires auxquelles elle avait eu accès montraient que des enlèvements importants de matériels nucléaires et que dans certains cas des bâtiments avaient eux même disparu.

Enfin, elle indiquait se tenir prête à entreprendre à nouveau ses vérifications au titre du TNP (Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires) à la convenance du Conseil.

---