Les recherches se poursuivent après l'accident de l'hélicoptère de l'ONU en Sierra Leone

30 juin 2004

Les opérations de secours se sont poursuivies hier en Sierre Leone après qu'un hélicoptère civil de l'ONU s'est écrasé dans l'Est du pays près de Yengema. Les recherches sont rendues extrêmement difficiles par la densité de la jungle qui recouvre le secteur et le rend inaccessibles aux véhicules. Les troupes de l'ONU ont toutefois réussi à sécuriser le site de l'accident.

L'appareil transportait, selon les dernières informations transmises aujourd'hui par le porte-parole de l'ONU à New York, 24 personnes dont 14 membres du contingent pakistanais de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone, la MINUSIL, un membre du contingent bangladeshi, six civils et trois membres de l'équipage.

Aucun survivant n'a toujours pas été retrouvé jusqu'à présent et les chances que tel soit le cas sont très improbables, a indiqué Stéphane Dujarric qui a précisé qu'une enquête préliminaire était en cours.

Par ailleurs, un groupe d'enquêteurs de l'ONU ainsi que de la Fédération de Russie - l'Etat où a été enregistré l'appareil – est en route vers la capitale sierra-léonaise de Freetown pour lancer une enquête officielle.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.