Sud-Liban : l'envoyé de l'ONU réclame l'arrêt des survols israéliens

30 juin 2004

Le Représentant spécial de l'ONU au Sud-Liban réclame l'arrêt des survols de la Ligne bleue par des avions israéliens« Onze violations de l'espace aérien [de la Ligne bleue] ont été enregistrées hier », indique Staffan de Mistura, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Sud-Liban, dans une déclaration publique aujourd'hui.

Le Représentant spécial de l'ONU au Sud-Liban réclame l'arrêt des survols de la Ligne bleue par des avions israéliens

« Onze violations de l'espace aérien [de la Ligne bleue] ont été enregistrées hier », indique Staffan de Mistura, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Sud-Liban, dans une déclaration publique aujourd'hui.

Des informations font état de survols israéliens dans d'autres secteurs du Sud-Liban (carte) et à l'ouest de la Bekaa suivis de tirs de batteries anti-aériennes qui ont traversé la Ligne bleue en provenance du territoire libanais, poursuit le Représentant spécial.

« Ce cycle de survols et de tirs anti-aériens peut entraîner une escalade dangereuse pour le calme recherché, selon leurs dires, par les parties », a fait observer M. de Mistura qui ajoute que l'ONU appelle une fois de plus à s'abstenir de toute violation de la Ligne bleue et qu'elle rappelle qu'une violation de la Ligne bleue ne peut en justifier une autre.

La Ligne bleue, qui marque la frontière entre le Liban et Israël, a été délimitée en 2000 sous les auspices de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.