La drogue touche 3% de la population mondiale, selon l'office de l'ONU contre la drogue

25 juin 2004
Antonio M. Costa

Environ 3% de la population mondiale, soit 185 millions de personnes, a consommé des substances illicites au cours des douze derniers mois, révèle l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport 2004, publié vendredi.

Sur ces 185 millions de personnes, qui représentent moins d'un adulte sur 30 ou 30% de la population âgée de 15 à 64 ans, une faible proportion a abusé de cocaïne (13 millions) ou d'opiacées (15 millions).

La consommation de cannabis est de loin la plus forte, puisqu'elle a touché plus de 150 millions de personnes. L'ONUDC a dénombré au cours de la même période 38 millions de consommateurs d'amphétamines et huit millions de consommateurs d'ecstasy.

« Après la croissance considérable d'abus de drogue du demi-siècle écoulé, la propagation des drogues dans le monde a ralenti », a déclaré Antonio Maria Costa, Directeur exécutif de l'ONUDC, lors d'une conférence de presse à Moscou, où, en présence du Ministre russe des affaires étrangères, Sergeï Lavrov, il a présenté les deux volumes du rapport. A titre de comparaison, M. Costa a souligné que le nombre de fumeurs de tabac était sept fois plus important que celui des consommateurs de stupéfiants, concernant 30% de la population mondiale.

Selon M. Costa, beaucoup reste néanmoins à faire pour stimuler les politiques de soins et de prévention à travers le monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.