Les principes du Pacte mondial seront intégrés aux pratiques de gestion de l'ONU

Les principes du Pacte mondial seront intégrés aux pratiques de gestion de l'ONU

Catherine Bertini
La Secrétaire générale adjointe à la gestion, Catherine Bertini, a annoncé mecredi, à la veille du Sommet des dirigeants du Pacte mondial au Siège des Nations Unies à New York, le lancement d'un processus qui permettra d'intégrer les principes du Pacte à la conduite des opérations internes des Nations Unies.

« Bien que l'Organisation ne contrevient pas sciemment aux principes du Pacte mondial au niveau administratif, elle pourrait et devrait être plus explicite en les intégrant dans ses pratiques administratives », souligne Mme Bertini, dans une lettre adressée au personnel des Nations Unies, estimant que les « Nations Unies devraient toujours montrer l'exemple et être prêtes à se plier aux requêtes qu'elles présentent aux autres ».

À la demande du Secrétaire général, un Groupe consultatif composé de représentants du Département de la gestion, du Bureau du Pacte mondial, du Bureau de la Vice-Secrétaire générale, du Bureau des affaires juridiques, du Bureau des services de contrôle interne et du Département des opérations de maintien de la paix conduiront ce processus.

Catherine Bertini représentera les Nations Unies au Sommet des dirigeants du Pacte mondial, jeudi, qui verra la participation de centaines d'entreprises privées de pointe, d'organisations syndicales et de groupes de la société civile.

Le Pacte mondial a été lancé au Sommet économique mondial de Davos en 1999 pour que les chefs d'entreprise mettent en œuvre neuf principes universels dans les domaines des droits de l'homme, du milieu du travail et de l'environnement.

---