L'OIT adopte un plan d'action pour un marché équitable en faveur de 86 millions de travailleurs migrants

L'OIT adopte un plan d'action pour un marché équitable en faveur de 86 millions de travailleurs migrants

media:entermedia_image:df8c730a-6529-4f78-92d4-211d693f7820
La Conférence de l'agence de l'ONU pour le travail a adopté mercredi, lors de sa 92e session annuelle, un nouveau plan d'action destiné à fournir un marché équitable à quelque 86 millions de travailleurs migrants dans une économie mondialisée.

Le nouveau plan d'action de l'Organisation internationale du Travail (OIT) est destiné à s'assurer que les travailleurs migrants seront couverts par les garanties contenues dans les normes internationales du travail tout en bénéficiant des législations nationales du travail et des lois sociales applicables.

« La migration est une des questions les plus controversées auquel le monde doit faire face aujourd'hui », a déclaré le Directeur général du Bureau international du Travail (BIT), Juan Somavia, devant les délégués des gouvernements, des employeurs et des travailleurs issus de 119 Etats membres que comprend la Commission des travailleurs migrants. « Ce plan d'action protège les droits d'un des secteurs les plus vulnérables … c'est une réalisation majeure qui sert de jalon pour le futur. »

Après deux semaines de débats, la Commission est parvenue à un consensus sur un plan d'action appelant au développement d'un cadre multilatéral non contraignant relatif à une approche des migrations de main-d'œuvre fondée sur les droits et à l'établissement d'un dialogue OIT sur la migration en partenariat avec des organisations internationales et multilatérales.