G8 : le Directeur général de la FAO invite les bailleurs de fonds à accroître leur aide

14 juin 2004

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Jacques Diouf, s'est déclaré satisfait de la déclaration du G-8 relative à la fin du cycle de la famine dans la Corne de l'Afrique. Il a néanmoins invité les bailleurs de fonds à augmenter leur aide à l'agriculture.

M. Diouf a noté « avec regret la tendance baissière de l'aide au développement prodiguée par les bailleurs de fonds à l'agriculture dans beaucoup de pays en développement », souligne la FAO, dans un communiqué.

« Pour montrer leur détermination à réduire la faim, les pays du G-8 devraient augmenter les ressources octroyées aux régions rurales des pays pauvres », a-t-il estimé.

La déclaration du G-8 constitue une « étape importante dans la lutte contre la faim et la pauvreté à condition d'allier le geste à la parole », a souligné le Directeur général de la FAO, jugeant « encourageant » le renouvellement de la promesse des pays les plus industrialisés de la planète de réduire de moitié, d'ici à 2015, le nombre de personnes qui souffrent de la faim et de la pauvreté.

Selon M. Diouf, « si le nouvel engagement du G-8 était suivi d'actions immédiates et concrètes, il serait encore possible de réduire de moitié le nombre de sous-alimentés d'ici à 2015, c'est-à-dire d'atteindre à la fois l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation et les objectifs de développement du Millénaire ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.