UNWRA : Le soutien aux réfugiés palestiniens doit se poursuivre

9 juin 2004

Les délégués de plus de 90 pays et organisations qui participaient à Genève à la Conférence sur les besoins humanitaires des réfugiés palestiniens ont engagé la communauté internationale, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ainsi que les pays d'accueil à poursuivre leur soutien aux quelque quatre millions de réfugiés palestiniens au Moyen-Orient.

Le président de cette conférence la plus importante jamais organisée sur le sujet, Walter Fust, a mis l'accent sur la nécessité de respecter le droit humanitaire international, la liberté de mouvement pour les réfugiés, le relogement d'urgence ainsi que le renforcement des efforts en matière de développement communautaire et d'accès à l'emploi. M. Fust, également Directeur général de l'Agence suisse pour le développement et la coopération, a assuré les réfugiés palestiniens que la communauté internationale ne les abandonnerait pas.

Lors de cette réunion de deux jours, qui s'est achevée mardi, plusieurs délégués ont insisté sur la nécessité de disposer d'informations plus détaillées concernant les besoins actuels de protection des groupes vulnérables, en particulier les enfants. Le respect du droit humanitaire international a été considéré comme étant une condition essentielle pour assurer un environnement sûr, propice à la fourniture de services aux réfugiés palestiniens et à la protection de l'intégrité de l'UNRWA. Nombre de participants ont en outre souligné la nécessité d'améliorer les infrastructures scolaires et ont félicité l'UNRWA pour ses réalisations dans le domaine des soins de santé.

Peter Hansen, Commissaire général de l'UNRWA, a indiqué de son côté que les contributions financières n'avaient même pas toujours permis de couvrir les besoins les plus élémentaires de l'Office. La situation dans laquelle l'UNRWA et les réfugiés palestiniens se trouvent aujourd'hui doit être appréhendée dans le contexte d'une détérioration inexorable et constante de leur vie quotidienne, a-t-il affirmé.

Dans un message lu par M. Hansen, lundi, lors de l'ouverture de la conférence, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, avait appelé les participants à « renforcer les partenariats » avec l'UNRWA.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.