Réfugiés palestiniens : Il faut renforcer les partenariats avec l'UNRWA, déclare Kofi Annan

7 juin 2004

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a appelé les participants à la conférence de haut niveau sur les réfugiés palestiniens, qui s'est ouverte lundi à Genève, à « renforcer les partenariats » avec l'Office de secours et de travaux pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA).

Cette conférence, la plus importante jamais organisée pour déterminer les besoins essentiels d'une population de 4,1 millions de personnes dans les cinq prochaines années, se déroule pendant deux jours.

Dans son discours d'ouverture, Peter Hansen, Commissaire général de l'UNRWA, a souligné que ce rendez-vous, « témoignage de l'intérêt de la communauté internationale face aux besoins croissants des réfugiés palestiniens », se tenait « à un moment historique ».

« La Conférence représente une opportunité pour s'attaquer ensemble aux problèmes humanitaires clés des réfugiés palestiniens », a-t-il souligné. Celle-ci, toutefois, “ne doit pas constituer une fin en soi”, a-t-il estimé. « Elle devrait plutôt agir comme un catalyseur afin d'avoir de plus larges effets dans les années à venir », a ajouté M. Hansen.

Dans un message lu par M. Hansen, Kofi Annan a attiré l'attention sur le contexte politique de la région. « Nous nous rencontrons à un moment difficile pour le Moyen-Orient », déclare le Secrétaire général. « Les réfugiés palestiniens continuent de lutter pour venir à bout de difficultés socio-économiques croissantes, et demeurent aux prises avec l'incertitude pénible du futur. »

Selon Kofi Annan, depuis septembre, le nombre des Palestiniens de Cisjordanie et de la Bande de Gaza qui dépendent de l'aide alimentaire fournie par l'UNRWA a presque décuplé, passant de 130 000 à 1,1 million. Au cours de la même période, le pourcentage des Palestiniens vivant au-dessous du seuil de pauvreté a triplé, atteignant 60%.

« Comme si cette détresse croissante ne suffisait pas, les mois récents ont connu une très forte poussée de violence », ajoute le Secrétaire général. « Parfois, en effet, le conflit risque d'échapper à tout contrôle, nécessitant une réponse claire de la communauté internationale. »

Intitulée « Répondre aux besoins humanitaires des réfugiés palestiniens au Moyen-Orient : nouer des partenariats pour soutenir l'UNRWA », la conférence, organisée à l'initiative de l'Agence pour le développement et la coopération suisse, réunit au Centre de conférence international de Genève 70 délégations de haut niveau, des directeurs généraux d'organisations d'assistance et des représentants des ministres des Affaires étrangères.

Les participants doivent aborder quatre thèmes principaux : le bien-être des enfants réfugiés, le logement, les infrastructures et l'environnement dans les camps, le développement socioéconomique et la mobilisation et gestion des ressources.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.