La « famille de l'ONU » en Afghanistan indignée par le meurtre de cinq membres de Médecins sans frontières

3 juin 2004

Les équipes de l'ONU présentes en Afghanistan ont exprimé leur choc et leur indignation à l'annonce de l'assassinat de cinq membres de Médecins sans frontières tandis que le Représentant spécial dans le pays, qui condamne « cet acte tragique et inacceptable », en appelle aux Afghans pour qu'ils rejettent leurs auteurs.

Les cinq membres de l'organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF), deux Afghans, un Hollandais, un Norvégien et un Belge, ont été tués hier, apparemment lors d'une embuscade qui leur a été tendue dans le district de Kadis de la province de Badghis à l'Ouest du pays (carte), indique un communiqué diffusé aujourd'hui par la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Au cours de son intervention devant le Conseil de sécurité le 27 mai dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, Jean Arnault, avait insisté sur l'insuffisance de la sécurité en Afghanistan et avait demandé que la présence militaire soit renforcée, est-il rappelé dans le communiqué qui ajoute que « malheureusement et de façon inquiétante, l'attaque d'hier confirme cette analyse. »

Jean Arnault a lancé un appel aux autorités afghanes pour qu'elles mènent une enquête et traduisent les meurtriers en justice. Il a également donné des directives pour que tous les moyens de l'ONU soient mis à la disposition de MSF pour l'aider dans ces moments difficiles.

Un hélicoptère de la MANUA a quitté Kandahar ce matin pour fournir un moyen de transport à MSF entre Herat et Badghis. Il sera utilisé pour le transport des corps des trois membres du personnel international à Kaboul en vue d'un éventuel rapatriement.

Le Représentant spécial a lancé un appel au peuple afghan et à ses dirigeants pour qu'ils rejettent les groupes qui commettent ces actes de violence et appuient les efforts entrepris pour édifier un pays paisible, juste et prospère.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.