Inondations : les opérations humanitaires du Programme alimentaire de l'ONU ont commencé en Haïti

28 mai 2004
Aide alimentaire pour Haïti

A la suite de l'envoi hier de deux équipes de l'ONU, chargées d'évaluer les dégâts entraînés par les inondations qui ont submergé des régions entières en Haïti et en République dominicaine, le Programme alimentaire de l'ONU a commencé à acheminer les secours.

La seule route reliant la commune agricole de Fond Verrettes à la République dominicaine ayant été coupée, c'est à l'aide d'hélicoptères fournis par la Force multinationale que le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU a commencé à acheminer 40 tonnes de vivres à cette commune agricole de 45 000 habitants, construite sur le lit d'un fleuve asséché et actuellement complètement détruite.

Plus de 500 maisons ont été emportées par un flot de boue, indique aujourd'hui un communiqué du PAM qui précise que de nombreuses victimes étaient endormies quand la vague a frappé et qu'environ 680 résidents sont morts ou portées disparus.

Six collaborateurs du PAM sont déjà sur place pour superviser la distribution de nourriture aux 8 400 personnes, lesquelles ont pour la plupart perdu leur logement alors que les flots détruisaient les récoltes et décimaient les animaux dans les fermes, détruisant les moyens de subsistance des fermiers et mettant en danger la survie des plus pauvres d'entre eux.

Le PAM s'apprête également à acheminer à Mapou où 1 000 personnes sont portées disparues, 20 tonnes de vivres en provenance de ses entrepôts situés dans la capitale haïtienne.

« Nous n'abandonnerons pas les victimes de ces terribles inondations et fort heureusement nous avons la capacité de les intégrer dans la récente opération d'urgence que nous avons lancée. Cependant pour aider tous ceux qui sont touchés, nous avons besoin que les donateurs soient aussi généreux qu'ils l'ont été dans le passé », a indiqué Guy Gauvreau, le représentant du PAM en Haïti.

En mars dernier, le Programme a lancé une opération d'urgence dans le pays pour venir en aide aux 140 000 personnes vulnérables dans le pays après des mois de troubles politiques et civils. L'aide aux victimes des inondations s'inscrit dans le cadre de cette opération.

A ce jour, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Norvège, l'Espagne, la Suède et la Suisse ont soutenu les opérations du PAM en Haïti. En dépit de ces contributions, les fonds manquent, indique l'agence.

En République dominicaine, la Mission commune d'évaluation de l'ONU s'est rendu à Jimani où plus de 300 personnes sont portées disparues. La Mission a signalé que les familles touchées par les inondations étaient déjà confrontées au manque d'eau potable, de nourriture, aux difficultés d'accès et à des coupures d'électricité, tous ces problèmes cumulés mettant leur santé en danger, indique le communiqué.

La Mission d'évaluation a conclu que 5 000 personnes environ soit près de 1 000 familles du secteur avaient un besoin urgent d'être aidées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.