Le Président du Sénégal en visite à la FAO étudie le renforcement de la collaboration avec l'agence

12 mai 2004

Une imposante délégation du Sénégal avec, à sa tête, son président, M. Abdoulaye Wade, s'est rendue en visite spéciale aujourd'hui à la FAO pour s'entretenir avec le directeur de l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture des réalisations des programmes de la FAO dans son pays et étudier de nouvelles collaborations.

Accompagné de six Ministres et de deux Sous-Secrétaires d'Etat, le Président Wade a fait le point avec le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), M. Jacques Diouf, sur les programmes de l'agence dans son pays et sur le renforcement de la collaboration entre le Sénégal et la FAO, indique un communiqué de l'agence.

Le Président Wade et M. Diouf ont discuté des réalisations du Programme spécial de la FAO pour la sécurité alimentaire (PSSA) au Sénégal, un programme qui a pour objectif l'amélioration de la sécurité alimentaire aussi bien au plan national qu'au niveau des ménages grâce à un accroissement rapide de la production et de la productivité. Quelque 400 villages dans onze régions du Sénégal participent actuellement à ce Programme.

Le Sénégal participe également au Programme de Coopération Sud-Sud de la FAO, qui permet à des pays en développement de tirer profit de l'expérience et de l'expertise d'autres pays plus avancés dans certains secteurs. C'est ainsi que le Vietnam a dépêché au Sénégal un grand nombre d'experts de terrain et de techniciens pour faire partager aux agriculteurs sénégalais leur expérience en matière de techniques améliorées d'horticulture, d'irrigation et de pêche.

Au cours de sa visite, le Président Wade a été également informé des activités de la FAO en matière d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture au nombre desquelles figurent le Centre mondial d'information agricole (WAICENT) de la FAO, un outil important pour la dissémination électronique des données et d'informations sur l'alimentation et l'agriculture ainsi que le Système mondial d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture (SMIAR) qui publie régulièrement des bulletins sur la production agricole et sur les marchés des différentes cultures vivrières aux niveaux mondial, régional et national.

M. Diouf a également exposé au Président Wade les avantages du Système de prévention et de réponse rapide contre les ravageurs et les maladies transfrontalières des animaux et des plantes (EMPRES) et évoqué la contribution de l'Organisation dans les situations d'urgence alimentaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.