Iraq : des retours limités de réfugiés ont repris mais le HCR s'efforce surtout d'aider les camps existants

7 mai 2004

Le retour de 114 réfugiés iraquiens qui souhaitaient rentrer chez eux a été organisé mercredi, après un mois d'arrêt des opérations de rapatriement par l'agence des réfugiés de l'ONU, qui indique toutefois faire porter ses efforts sur ses programmes d'aide aux camps existants pour lesquels elle manque de fonds.

Le convoi de trois bus et neuf camions qui a ramené 26 familles, vivant jusqu'alors dans des camps iraniens dans le Gouvernorat de Bassora, a été escorté par du personnel de l'Autorité provisoire de la coalition dans Bassora où les familles réfugiées, 114 personnes au total dont 59 enfants, ont reçu du personnel local et des partenaires du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) en Iraq du matériel de secours de base.

Avant de passer la frontière, ils avaient participé à Shalamcheh à une séance de sensibilisation à la présence de mines, a indiqué aujourd'hui le porte-parole du HCR à Genève, Peter Kessler.

L'agence prévoit également d'ouvrir avec le Bureau iranien des Affaires des immigrants étrangers des Centres de rapatriement volontaire dans les provinces d'Ahvaz et Kermânchâh où des Iraquiens cherchant à rentrer chez eux en dépit de l'instabilité de la situation, peuvent se faire inscrire. En raison précisément des difficultés en Iraq, le HCR n'accepte d'aider au retour que les réfugiés originaires des gouvernorats de Bassora, Dhiqar ou Muthana.

Plus de 6000 Iraquiens en provenance d'Iran et 4 800 venant d'Arabie saoudite ont été rapatriés depuis que le HCR a commencé à organiser des convois en novembre dernier.

Le HCR indique qu'il continue à aider les réfugiés présents en Iraq grâce au travail effectué par des agences d'aide humanitaire partenaires, nationales ou internationales mais que l'agence n'a reçu aucune contribution sur les 74 millions dont elle a besoin pour maintenir ses programmes en Iraq ainsi que pour aider les 2 000 réfugiés qui vivent dans des camps sommaires en Jordanie orientale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.