Sud-Liban : accrochages de part et d'autre de la Ligne bleue

6 mai 2004

Le Représentant personnel du Secrétaire général pour le Sud-Liban a vivement déploré les nombreuses violations de la Ligne bleue et de l'espace aérien libanais par des avions israéliens qui se sont produites hier.

Les survols signalés se sont produits hier matin et ont été suivis par le bruit de batteries anti-aériennes provenant du côté libanais de la Ligne alors que certaines indications laissaient penser que des obus anti-aériens avaient fait des dégâts sur le terrain du côté israélien, a signalé Staffan de Mistura, le Représentant personnel du Secrétaire général pour le Sud-Liban.

Ces premiers incidents ont été suivis par des attaques lancées par des chasseurs israéliens contre deux sites soupçonnés d'abriter des positions du Hezbollah.

Aucune victime n'a été signalée de l'un ou l'autre côté de la Ligne bleue [ligne de retrait des forces israéliennes du Liban], a indiqué hier le porte-parole de l'ONU lors de son point de presse quotidien.

M. de Mistura s'est dit « consterné » par ces incidents qui ont mis fin à une période de calme relatif dans le secteur. Il a demandé à Israël de cesser ses survols, au côté libanais d'arrêter ses ripostes anti-aériennes et a rappelé à toutes les parties qu'une violation n'en justifiait pas une autre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.