Corée du Nord : ne pas limiter l'aide à Ryongchon, invite le Programme alimentaire de l'ONU

Corée du Nord : ne pas limiter l'aide à Ryongchon, invite le Programme alimentaire de l'ONU

Un grand mouvement de solidarité de la communauté internationale s'est manifesté à l'égard des victimes de Ryongchon en Corée du Nord, se traduisant par un afflux de dons d'un montant de 30 millions de dollars alors que le programme alimentaire de l'ONU n'a pu en réunir que 21 millions sur les 171 millions nécessaires pour nourrir 6,5 million de personnes affamées dans l'ensemble du pays.

« La rapidité et l'ampleur de la réponse aux appels en faveur des personnes blessées et sans abri ont été aussi réconfortantes que vitales », a déclaré Tony Banbury, le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l'Asie à des journalistes à Séoul, invitant cependant à ne pas oublier pour autant « la crise humanitaire beaucoup plus large qui continue à priver un nombre beaucoup plus important de Nord-Coréens d'une alimentation de base, d'eau potable et de soins de santé décents. »

Les donateurs ont engagé près de 30 millions de dollars en faveur des victimes de l'explosion qui a dévasté Ryongchon, une ville proche de la frontière sino-coréenne et a entraîné la mort de plus de 170 personnes, en blessant 1 300 autres et en transformant 8 000 autres en sans abris.

Tony Banbury, qui était de la mission du PAM ayant fourni les premiers secours internationaux aux 360 blessés graves de Ryongchon, s'est de nouveau engagé au nom de l'agence de l'ONU à répondre aux besoins alimentaires de tous les survivants pendant les prochains mois.

Il a toutefois fait remarquer que les dons internationaux en faveur de Ryongchon, une ville de 27 000 habitants, ont dépassé, en moins de 15 jours, les 21 millions de dollars mobilisés par le PAM jusqu'à ce jour sur les 171 millions de dollars dont le Programme a besoin pour nourrir 6,5 millions de Nord-Coréens affamés en 2004.