Condamnation par le Conseil de sécurité de l'assassinat, le 23 mars, d'officiers de police au Kosovo

26 mars 2004

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné énergiquement l'assassinat le 23 mars au Kosovo de deux policiers, un policier ghanéen de la MINUK et un membre des services de police du Kosovo.

Les membres du Conseil ont réaffirmé que toute attaque contre la présence internationale ou les services de maintien de l'ordre au Kosovo était intolérable, a indiqué le Président du Conseil de sécurité, l'ambassadeur de la France, Jean-Marc de La Sablière.

Ils ont demandé aux institutions provisoires d'administration autonome et à tous les habitants du Kosovo de coopérer avec la MINUK et la KFOR pour faciliter l'enquête de la police afin que les responsables de l'assassinat de ces policiers et d'autres crimes violents soient traduits en justice.

Ces assassinats se sont produits quelques jours après que des affrontements entre Albanais et Serbes du Kosovo se soient produits les 17 et 18 mars derniers, lors des plus violents affrontements qu'ait connu la province depuis l'intervention des forces internationales en 1999.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.