L'équipe de l'ONU a achevé son travail d'évaluation préliminaire en Haïti

23 mars 2004

Le Conseiller spécial de l'ONU, Reginald Dumas, devrait quitter Haïti demain pour se rendre à une réunion de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) à Saint-Kitts-et-Nevis alors que la mission d'évaluation envoyée par l'Organisation commence à revenir à New York.

Le Conseiller spécial de l'ONU, Reginald Dumas, devrait quitter Haïti demain pour se rendre à une réunion de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) à Saint-Kitts-et-Nevis alors que la mission d'évaluation envoyée par l'Organisation commence à revenir à New York.

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) et l'Organisation des Etats américains (OEA) avaient pris la tête des efforts de médiation entre le précédent Gouvernement et l'opposition. La CARICOM a élaboré fin janvier un plan d'action, accepté par le Président Aristide, mais refusé par l'opposition.

Le 29 février dernier, le Conseil de sécurité, adoptant la résolution qui autorisait l'intervention immédiate de forces internationales chargées de ramener le calme dans l'île, avait demandé à l'ONU, à l'Organisation des États américains et à la Communauté des Caraïbes, de coopérer avec le peuple haïtien dans le cadre d'un effort à long terme visant à promouvoir la reconstruction des institutions démocratiques.

Il avait également prié le Secrétaire général, agissant en consultation avec l'Organisation des Etats américains (OEA), de lui soumettre dans les 30 jours qui suivaient l'adoption de la résolution, des recommandations sur la taille, la structure et le mandat d'une Force de l'ONU.

C'est dans ce cadre qu'a été dépêchée dans le pays la mission conduite par Hocine Medili. Celle-ci ayant achevé son évaluation des besoins qui conditionneront la configuration de la Force de stabilisation des Nations Unies de l'ONU qui doit prendre la relève des Forces internationales actuellement déployées en Haïti, a commencé à revenir à New York, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU, Fred Eckhard.

Au plan humanitaire, il a par ailleurs indiqué que, selon l'UNICEF, l'agence de l'ONU pour l'enfance, 80% des écoles haïtiennes étaient désormais réouvertes et que des fournitures scolaires seront distribuées, cette semaine, à Cap Haïtien et à Saint Marc. Dans les jours qui viennent, l'agence va lancer une campagne, incitant au retour à l'école, qui cherche à toucher plus de 1,5 million d'élèves.

Dans la capitale Port-au-Prince, les efforts se poursuivent pour réouvrir les centres de santé mais il semblerait qu'en raison des craintes qui subsistent dans la population, le taux de fréquentation est encore peu élevé, a indiqué Fred Eckhard.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.