Kofi Annan prêt à renvoyer une équipe en Iraq aussitôt que c'est « pratiquement faisable »

18 mars 2004
Kofi Annan (à d.) et Lakhdar Brahimi s'adressent à la presse

Réagissant à une lettre du Conseil de gouvernement iraquien qui se félicite de l'aide que pourra apporter l'ONU au processus de constitution d'un gouvernement provisoire ainsi qu'aux préparatifs électoraux, le Secrétaire général de l'ONU a répondu ce soir qu'il était prêt à renvoyer une équipe en Iraq « aussitôt que cela était pratiquement faisable. »

Kofi Annan qui répondait aux questions des journalistes à l'issue du Conseil de sécurité consacré au Kosovo, a indiqué qu'il avait répondu à la lettre du Conseil de gouvernement iraquien reçue plus tôt dans la journée et qu'il était prêt à renvoyer une équipe conduite par son Conseiller spécial Lakdhar Brahimi.

Lors de son point de presse quotidien, le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard avait indiqué que Kofi Annan et Lakhdar Brahimi s'étaient entretenus à propos de ce courrier, envoyé par le President du Conseil de gouvernement, Mohammed Bahr Al-Uloomi, qui se félicite d'être en mesure de consulter l'ONU sur le large dialogue national qui va porter sur la forme et les responsabilités du gouvernement provisoire.

La lettre indiquait également que le Conseil de gouvernement attendait beaucoup de l'assistance de l'ONU en ce qui concerne les élections directes qui sont prévues avant la fin de janvier 2005, avait précisé le porte-parole, ajoutant qu'une lettre similaire provenant de L. Paul Bremer, l'administrateur des Etats-Unis en Iraq était également arrivée plus tôt dans la matinée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.