Hans Blix, l'ancien chef des inspecteurs de l'ONU, s'entretient avec Kofi Annan à New York aujourd'hui

16 mars 2004

Alors que son alter ego en matière d'activités nucléaires à l'époque des inspections de l'ONU en Iraq, le directeur de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique, se trouve à Washington, l'ancien chef des inspecteurs de l'ONU, Hans Blix sera au siège de l'ONU aujourd'hui où il rencontrera le Secrétaire général.

Alors que son alter ego en matière d'activités nucléaires à l'époque des inspections de l'ONU en Iraq, le directeur de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique, se trouve à Washington, l'ancien chef des inspecteurs de l'ONU, Hans Blix sera au siège de l'ONU aujourd'hui où il rencontrera le Secrétaire général.

L'ancien chef de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (CCVINU) en Iraq, en visite au Siège de l'ONU à New York, signera le livre qu'il vient de publier « Disarming Iraq » (Désarmer l'Iraq) aujourd'hui au siège de l'ONU à New York où il est prévu également qu'il s'entretienne avec le Secrétaire général de l'ONU.

Le 16 décembre, Hans Blix avait lancé à Stockholm la Commission sur les armes de destruction massive dont il est le Président, une initiative que le Secrétaire général de l'ONU avait estimé se produire à point nommé.

Kofi Annan avait également souhaité qu'une coopération fructueuse s'instaure entre la Commission et les Nations Unies.

Au cours du dernier exposé sur les activités de la Commission qu'Hans Blix avait effectué devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le 5 juin dernier, avant son départ à la retraite, il avait insisté sur la somme de compétence et d'expérience accumulée par la CCVINU dans le domaine des armes biologiques et des missiles et avait souligné que le besoin croissant pour ces compétences pourraient inciter les membres du Conseil à faire de la CCVINU une institution permanente de contrôle des armes de destruction massive.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.