La « boîte noire » bientôt transmise à un organisme compétent qui déchiffrera son contenu, indique Kofi Annan

12 mars 2004

La boîte noire, envoyée du Rwanda et découverte avant-hier dans des locaux de l'ONU à New York, va être transmise à un « organisme compétent » et une fois les résultats connus, de nouvelles mesures seront envisagées, indique aujourd'hui le Secrétaire général de l'ONU.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), qui est basée à Montréal au Canada a été consultée et a recommandé d'envoyer la “boîte noire” à un organisme compétent qui déchiffrera son contenu en présence d'un inspecteur de l'OACI, indique Kofi Annan, dans une déclaration transmise par son porte-parole.Les arrangements nécessaires sont en cours et la « boîte noire » sera remise en mains propres à l'organisme chargé de la déchiffrer. La marche à suivre sera décidée quand cette transcription sera réceptionnée par l'ONU, précise la déclaration.

Elle indique également que l'enregistreur de vol en question a été transmis au Secrétaire général adjoint en charge des services de contrôle interne de l'ONU, M. Dileep Nair, qui a commencé à enquêter sur les raisons pour lesquelles de hauts responsables des Nations Unies n'ont pas été informés de son arrivée au Siège de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.