La Conférence contre le terrorisme ONU-OSCE s'ouvre par une minute de silence à la mémoire des victimes de Madrid

11 mars 2004

La conférence sur le contre-terrorisme, organisée par l'ONU et l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), a commencé aujourd'hui à Vienne par une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats qui se sont produits ce matin dans la capitale de l'Espagne.

Au nom des participants de cette troisième réunion régionale consacrée au renforcement de la lutte antiterroriste, son Secrétaire général, l'ambassadeur Jan Kubis, a exprimé l'horreur que lui inspirait la perte de ces vies innocentes.

Le Président du Comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité de l'ONU, l'ambassadeur espagnol Inocencio Arias a ouvert ces deux jours de session en plaidant en faveur d'une amélioration dans la façon de travailler des organisations internationales de telle sorte qu'elles coordonnent mieux leurs actions et collaborent dans leur lutte contre le terrorisme mondial. Il a cité en exemple la collaboration existant entre l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Le directeur exécutif de l'ONUDC, Antonio Maria Costa, a déclaré qu'il existait des preuves solides du lien étroit tissé entre le terrorisme et la criminalité organisée qui est impliquée notamment dans le trafic de drogues, des armes à feu, des êtres humains et le blanchiment de l'argent.

« Ces formes de criminalité précèdent et accompagnent à la fois les crimes terroristes dans la mesure où le terrorisme opère dans les mêmes marchés noirs que la criminalité organisée. Nous pouvons affaiblir les groupes terroristes en faisant porter massivement nos efforts sur leurs activités lucratives », a indiqué M. Costa.

La seconde journée de la Conférence, demain, portera précisément sur les moyens d'empêcher le financement du terrorisme ainsi que la ratification et la mise en œuvre des 12 traités universels contre le terrorisme, les questions liées au contrôle des frontières et la coordination entre les organisations sous-régionales, régionales et internationales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.