Le Comité chargé du suivi de l'accord en Côte d'Ivoire se réjouit de la création de la nouvelle mission de l'ONU

1 mars 2004

Le Comité de suivi de l'Accord de Linas-Marcoussis se réjouit de l'adoption à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations Unies, de la résolution 1528 portant création de l'Opération des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire (ONUCI), qui se mettra en place à partir du 4 avril prochain.

Le Comité de suivi voit dans « ce nouvel et très substantiel engagement de la Communauté internationale le moyen le plus sûr offert aux forces politiques ivoiriennes pour mettre en oeuvre, sans délai et sans aucun autre préalable, l'ensemble des dispositions prévues par l'accord de Linas-Marcoussis », indique un communiqué du Comité de suivi.

Celles-ci doivent conduire au démarrage immédiat du processus de DDR et à l'organisation, par une démarche consensuelle et contrôlée, d'élections ouvertes à tous, libres et transparentes en octobre 2005, au terme normal de l'actuel mandat présidentiel.

Le Comité de suivi appelle tous les signataires de l'Accord de Marcoussis à respecter les engagements pris et, à la faveur de cette nouvelle résolution du Conseil de Sécurité, à oeuvrer loyalement et efficacement à la réconciliation, à la paix et au développement en Côte d'Ivoire., indique également le communiqué.

Vendredi dernier, 27 février, le Conseil de sécurité a décidé à l'unanimité de créer l'ONUCI, l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, dont l'effectif autorisé consiste en 6240 soldats, 200 observateurs militaires, 120 officiers d'état-major, 350 membres de la police civile ainsi que l'effectif civil, judiciaire et pénitentiaire, approprié.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.