Grippe aviaire en Asie: réunion d'urgence internationale à Bangkok, indique la FAO

25 février 2004

Des foyers de grippe aviaire continuent d'être signalés dans huit pays asiatiques, indique aujourd'hui l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, la FAO, qui souligne la nécessité de poursuivre les campagnes de contrôle et de surveillance, souhaite lancer des enquêtes épidémiologiques supplémentaires et annonce une réunion à Bangkok du 26 au 28 février.

Les pays touchés par le virus hautement pathogène H5N1 à l'origine de la grippe aviaire, communément appelée grippe du poulet, sont le Cambodge, la Chine, l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam. «La situation dans certains pays n'est pas claire et des enquêtes épidémiologiques supplémentaires sont requises afin de circonscrire le virus », indique aujourd'hui l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) .

Quelque 100 millions de volailles sont mortes ou ont été abattues dans le cadre de la lutte contre la maladie et plusieurs experts vétérinaires ont été dépêchés par la FAO au Cambodge, en Chine, en Indonésie, au Laos, au Pakistan, en Thaïlande et au Vietnam pour évaluer la situation et aider les autorités locales dans leur combat contre la grippe aviaire, indique encore l'agence.

Les résultats de ces missions d'évaluation seront très précieux pour comprendre l'origine de l'épizootie et découvrir les facteurs ayant provoqué cette vaste expansion du virus, affirme la FAO qui insiste pour que soient renforcées les mesures de biosécurité et que les mesures de surveillance et contrôle se poursuivent, notamment l'élimination de tous les volatiles dans les fermes avicoles infectées.

Du 26 au 28 février prochains, une réunion aura lieu à Bangkok où se retrouveront, pour discuter de stratégies et de mesures de réhabilitation, des experts internationaux, des représentants de 23 pays de la région Asie-Pacifique, des donateurs et des organisations de développement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.