Le voeu de Kofi Annan : faire progresser la décolonisation des 16 territoires encore non-autonomes au 21e siècle

11 février 2004

Ouvrant aujourd'hui la session 2004 du Comité de la décolonisation en affirmant le caractère anachronique de la colonisation au 21e siècle, le Secrétaire général de l'ONU a souhaité que le processus de décolonisation des 16 territoires encore non-autonomes progresse pendant l'année à venir.

« Au 21e siècle, le colonialisme est un anachronisme », a déclaré Kofi Annan lors la séance inaugurale de la session 2004 du Comité de la décolonisation. Le Secrétaire général de l'ONU a souhaité qu'au cours de l'année en cours, les moyens soient pris pour faire avancer le processus de décolonisation.

« Après tout, a-t-il souligné, la décolonisation est un des grands succès de l'ONU », ajoutant toutefois que le processus n'était pas achevé. « Seize territoires non-autonomes figurent encore sur la liste du Comité », a-t-il fait observer.

Le Secrétaire général s'est félicité de ce que, « au cours de l'année passée, le Comité ait mené des consultations avec les puissances administrantes sur les actions à engager de façon à enclencher un processus de décolonisation dans ces territoires dans la décennie à venir. »

« L'objectif est de promouvoir leur développement politique, économique et social et de déterminer le statut de chaque territoire dans le cadre des trois options prévues par la résolution 1541 : la libre association, l'intégration à un autre Etat ou l'indépendance », a rappelé Kofi Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.