Le chef de l'ONU en Afghanistan condamne les attaques suicides contre la Force internationale

28 janvier 2004

Le chef de l'ONU en Afghanistan condamne les attaques suicides visant la Force internationale qui se sont produites hier et aujourd'hui à Kaboul. Les assaillants veulent freiner la dynamique créée par la nouvelle constitution mais ils n'y réussiront pas, affirme-t-il.

Le chef de l'ONU en Afghanistan condamne les attaques suicides qui se sont produites hier et aujourd'hui à Kaboul. Les assaillants veulent freiner la dynamique créée par la nouvelle constitution mais ils n'y réussiront pas, affirme-t-il.

La famille des Nations Unies en Afghanistan est profondément choquée et outrée par les attaques suicides conduites hier et aujourd'hui contre l'ISAF (la Force internationale d'assistance à la sécurité), indique un communiqué publié aujourd'hui par le porte-parole du Représentant spécial par intérim en Afghanistan, Jean Arnault.

Elle condamne solennellement ces actes et exprime ses sentiments de solidarité et de sympathie aux familles de l'ISAF et des victimes afghanes, poursuit le communiqué publié aujourd'hui par la Mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan, la MANUA.

« Les assaillants s'en sont pris à l'ISAF mais il ne fait aucun doute qu'ils espéraient entraver la dynamique du processus de paix générée par l'adoption de la nouvelle constitution », indique encore le porte-parole.

« Nous somme certains qu'ils ne réussiront pas et qu'une écrasante majorité d'Afghans verront dans ces attaques de nouvelles raisons de rejeter la violence et garder pour objectif le rétablissement d'une paix durable », ajoute-t-il.

L'ONU réaffirme son propre engagement et sa détermination à ne pas se laisser dissuader d'aider le pays à réaliser un objectif auquel il a depuis longtemps droit, conclut la déclaration.

Selon les informations parues dans la presse, deux attentats, dont une attaque-suicide, ont visé mercredi des bases britannique et allemande à Kaboul, coûtant la vie à un soldat britannique et blessant neuf étrangers.

Ces attaques ont été commises lors d'une cérémonie organisée en hommage au soldat canadien tué la veille par un attentat-suicide qui a également coûté la vie à un Afghan et fait 11 blessés -trois soldats canadiens et huit civils dont un Français- dans la capitale afghane.

Ces attentats ont été revendiqués par un individu qui se réclame des Taliban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.