Septième pays touché dans la région, la polio réapparaît en République centrafricaine

28 janvier 2004

Le cas de poliomyélite qui vient d'être confirmé en République centrafricaine, pays indemne depuis 2000, confirme aux yeux de l'OMS, l'agence de l'ONU pour la santé, que la poliomyélite due à un poliovirus importé du Nigeria se propage dans le centre et dans l'Ouest de l'Afrique.

Un cas de poliomyélite paralytique, apparu le 16 décembre dernier en République centrafricaine à quelque 200 km au nord de Bangui et dû au poliovirus de type 1, vient d'être confirmé, annonce un communiqué de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié hier. Le virus détecté s'apparente aux virus qui circulaient en 2003 dans le Nord du Nigeria où les campagnes de vaccination antipoliomyélitique ont pris fin en août 2003.

La République centrafricaine, où aucun cas n'avait été signalé depuis juillet 2000, est le septième pays indemne frappé récemment en Afrique de l'ouest et en Afrique centrale après le Bénin (1 cas), le Burkina Faso (7 cas), le Cameroun (1 cas), le Ghana (8 cas), le Tchad (5 cas) et le Togo (1 cas), tous contaminés par la propagation d'un poliovirus de type 1 provenant du nord du Nigeria.

Le Nigeria doit immédiatement reprendre ses campagnes de vaccination dans le Nord du territoire pour renforcer l'immunité de la population, endiguer la poussée épidémique et soustraire à cette menace permanente les enfants de tous les pays d'Afrique de l'ouest et d'Afrique centrale, recommande l'OMS.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.