Le Conseil de sécurité incite à limiter la fourniture d'armes légères dans les zones instables

19 janvier 2004

A l'issue d'une séance consacrée aux armes légères, le Conseil de sécurité de l'ONU a incité les Etats membres à prendre des mesures vigoureuses pour limiter le commerce des armes destiné aux zones d'instabilité et éviter qu'elles tombent entre les mains de groupes terroristes tels qu'Al-Qaida.

A l'issue d'une séance consacrée aux armes légères, le Conseil de sécurité de l'ONU a incité les Etats membres à prendre des mesures vigoureuses pour limiter le commerce des armes destiné aux zones d'instabilité.

Faisant observer qu'il ne pouvait faire autrement que s'intéresser au commerce des armes légères, étant donné qu'il s'agissait du type d'armes le plus fréquemment utilisé dans les conflits armés, le Conseil a cependant réaffirmé le droit naturel à la légitime défense individuelle ou collective, a-t-il indiqué dans une déclaration effectuée par son président, l'ambassadeur du Chili, Heraldo Muñoz.

Le Conseil y encourage les pays exportateurs d'armes à faire preuve du plus haut niveau de responsabilité dans les transactions concernant les armes légères et incite les Etats Membres à prendre des mesures vigoureuses afin de limiter la fourniture d'armes légères et de munitions dans les zones d'instabilité.

Il encourage la coopération internationale et régionale en ce qui concerne l'origine et les transferts d'armes légères afin d'empêcher leur détournement vers des groupes terroristes, en particulier Al-Qaida et l'encourage également lorsqu'il s'agit d'appliquer les embargos sur les armes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.