Opération test de vaccination de masse contre le choléra au Mozambique

14 janvier 2004

Pour la première fois, une opération de vaccination de masse contre le choléra est testée au Mozambique par l'agence de l'ONU pour la santé en collaboration avec le ministère de la Santé et d'autres organisations.

Le vaccin est disponible depuis 10 ans. C'est pourtant la première fois qu'il est utilisé de façon aussi importante et également la première fois que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) l'intègre dans une stratégie de contrôle de la maladie, indique aujourd'hui un communiqué de l'agence de l'ONU.

Mené en collaboration avec les organisations Médecins sans Frontières, Epicentre et l'Institut international du vaccin, cette opération de vaccination de masse se déroule à Beira, la seconde ville du pays, située sur la côte, au nord de Maputo. La ville a été choisie pour son taux particulièrement élevé de choléra. Sur ses 500 000 habitants, 3 880 à 4 880 cas ont été enregistrés par an au cours des trois dernières années. En 1999, il a été signalé 45 000 cas dans l'ensemble du pays.

La campagne de vaccination qui concerne environ 50 000 personnes, s'achève à la fin de ce mois de janvier. Il sera possible d'en mesurer les résultats dans l'année qui vient.

Le choléra est essentiellement contracté par absorption d'eau ou de nourriture contaminées par la bactérie Vibrio cholerae. Les épidémies sont liées au manque d'hygiène, à la surpopulation, à l'absence d'installations sanitaires et au manque d'eau potable. La maladie tue officiellement 5000 personnes par an mais l'OMS estime que le nombre réel est certainement plus élevé, de nombreux cas n'étant probablement pas signalés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.