Malgré de bonnes récoltes en 2003, aide alimentaire nécessaire en Ethiopie

14 janvier 2004

Malgré de bonnes récoltes en 2003 soutenues par des programmes de l'ONU, quelque 7,2 millions de personnes, au lieu de 13,2 millions l'année dernière, ont encore besoin d'aide alimentaire en Ethiopie.

Selon le dernier rapport (en anglais) conjoint de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, des pluies bien réparties, qui s'étaient prolongées jusqu'en septembre/octobre, ont dopé la récolte dite "meher"de 2003.

Celle-ci devrait atteindre 13,05 millions de tonnes, soit 46% de plus qu'en 2002/03 et 11% de plus que la moyenne des cinq dernières années.

Les programmes de soutien aux semences de la FAO, grâce auxquels les agriculteurs ont utilisé des semences améliorées et des engrais, ont également eu des effets positifs dans la plupart des régions productrices. Les taux de mortalité du bétail ont également régressé.

Mais en dépit de l'embellie, le rapport estime qu'en 2004, l'Ethiopie aura encore besoin de 980 000 tonnes de nourriture, contre 1,8 million de tonnes en 2003. Les importations en grains devraient atteindre cette année 210 000 tonnes dont 50 000 tonnes à travers les circuits commerciaux. Jusqu'ici, l'aide alimentaire promise est de 160 000 tonnes.

Le rapport a été établi par une mission conjointe FAO/PAM qui s'est rendue en Ethiopie du 5 novembre au 6 décembre 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.