Lakhdar Brahimi sur le point de quitter l'Afghanistan

5 janvier 2004

Au cours de ses remarques impromptues à l'issue de la cérémonie de clôture de la Loya Jirga constitutionnelle, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU a confirmé que sa mission en Afghanistan touchait à sa fin.

M. Brahimi devrait quitter prochainement le pays, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de la MANUA, la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan, Manoel de Almeida e Silva.

Jusqu'à ce que son représentant soit identifié et nommé à ce poste, le Secrétaire général a décidé que Jean Arnault, l'adjoint de Lakhdar Brahimi, en charge des Affaires politiques, prendrait la tête de la MANUA.

Nommé le 3 octobre 2001, Représentant spécial pour l'Afghanistan, M. Lakhdar Brahimi avait déjà occupé ces fonctions de juillet 1997 à octobre 1999 et avait été auparavant Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Haïti et en Afrique du Sud où il a dirigé la Mission d'observation des Nations Unies jusqu'aux élections démocratiques de 1994 qui ont porté Nelson Mandela au pouvoir et mis un terme à l'apartheid.

Cet ancien Ministre des affaires étrangères de l'Algérie a été sollicité, la semaine dernière, par des délégués de la Loya Jirga, pour tenter de trouver un consensus, avait indiqué vendredi dernier le porte-parole de l'ONU à New York.

Il avait retiré de ces entrevues l'impression qu'un consensus, « qui pouvait marcher », était en bonne voie, indiquait également vendredi le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.