Les forces de l'ONU au Libéria continuent leur progression en territoire contrôlé par les rebelles

31 décembre 2003

Les forces de la Mission de l'ONU au Libéria ont poursuivi aujourd'hui leur déploiement dans les territoires contrôlés par les combattants du LURD et du MODEL.

Le Représentant spécial par intérim du Secrétaire général de l'ONU au Libéria, Abou Moussa, a confirmé qu'une avant-garde des forces de l'ONU, composée de troupes du Bangladesh, était arrivée aujourd'hui à Buchanan, la ville portuaire contrôlée par le MODEL (Mouvement pour la démocratie au Libéria).

Un autre bataillon de casques bleus s'est également déployé à Gbamga, occupée jusqu'alors par les soldats du LURD (Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie) et, sur leur chemin, ont commencé à collecter les armes d'anciens combattants.

Enfin, toujours selon M. Moussa, une troupe de soldats de la paix pakistanais fait route vers la ville de Tubmanburg, également contrôlée par le LURD.

Cette pénétration des troupes de l'ONU en territoire rebelle avait initialement rencontré quelque résistance, résolue par une rencontre de haut niveau entre M. Moussa, le chef du Gouvernement de transition du Libéria, Gyude Bryant, et les dirigeants du LURD et du MODEL.

Les casques bleus avaient pu alors se déployer à Key Junction sur la route de Tubmanburg où les combattants du LURD avaient immédiatement démantelé leurs points de contrôle, mis le feu aux barricades et utilisé les camions de l'ONU pour enlever leurs biens personnels.

« Nous sommes fatigués de la guerre. J'attends que l'ONU nous désarme », avait alors déclaré un combattant du LURD.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.