Le Conseil de sécurité accentue sa prise de position en faveur de la protection des civils pris dans un conflit

15 décembre 2003

Le Conseil de sécurité a formulé aujourd'hui une vigoureuse condamnation des attaques menées contre les civils pendant les conflits. Il a rappelé aux Etats leur obligation de poursuivre les auteurs de crimes de guerre et a décidé d'adopter la version réactualisée de l'aide-mémoire qui rassemble l'ensemble des mesures susceptibles de protéger les civils et les groupes vulnérables qui se trouvent dans une zone de conflit.

Le Conseil condamne vigoureusement toutes les attaques et tous les actes de violence dirigés, dans des situations de conflit armé, contre des civils ou d'autres personnes protégées par le droit international et en particulier (ad referendum) par le droit international humanitaire, notamment les attaques et les actes de violence dirigés contre des femmes, des enfants, des réfugiés, des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays et d'autres groupes vulnérables, indique le Conseil de sécurité dans une déclaration effectuée aujourd'hui par son Président, Stefan Tafrov.

Le Conseil de sécurité rappelle l'obligation qui incombe aux Etats de respecter et de faire respecter le droit international humanitaire, y compris les quatre Conventions de Genève (ad referendum), ajoute la déclaration.

Il souligne la responsabilité qu'ils ont de mettre fin à l'impunité et de poursuivre les auteurs d'actes de génocide, de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de violations graves du droit humanitaire, a précisé le Président Tafrov, s'exprimant au nom de l'ensemble du Conseil.

Celui-ci annonce également sa décision d'adopter un aide-mémoire actualisé, recensant l'ensemble des mesures susceptibles de protéger les civils en cas de conflit. Il réaffirme que cet aide-mémoire est un outil pratique important qui doit lui permettre de mieux cerner et analyser les grandes questions relatives à la protection des civils lorsqu'il délibère sur des mandats de maintien de la paix.

Il souligne également que les stratégies qui y sont définies doivent être appliquées plus régulièrement et plus systématiquement, en tenant compte cependant des circonstances particulières à chaque conflit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.