Kofi Annan appelle à l'envoi des troupes promises au Libéria

10 décembre 2003

Après les troubles qui ont marqué le démarrage du programme de désarmement-Réintégration des combattants au Libéria, le Secrétaire général de l'ONU a appelé les Etats membres de l'ONU à envoyer les troupes qu'ils ont promises afin de permettre de rétablir la sécurité dans le pays.

Préoccupé par l'évolution de la situation au Libéria, Kofi Annan a souligné, dans une déclaration communiquée aujourd'hui par son porte-parole, que « les dirigeants des factions armées étaient responsables du comportement de leurs combattants » et il leur a demandé de coopérer pleinement avec la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

La déclaration rappelle que la MINUL a lancé le 7 décembre dernier, avec l'ouverture d'un site de cantonnement au Camp Scheifellin en dehors de Monrovia, son programme de désarmement, démobilisation, réintégration et réinstallation à l'intention des combattants libériens dont le nombre est estimé à 40 000.

« Au premier jour du processus de désarmement, un très grand nombre de combattants se sont présentés volontairement », y est-il expliqué. « Compte tenu d'une certaine incompréhension quant aux avantages qu'ils pouvaient tirer du désarmement, des altercations ont eu lieu au Camp Scheiffelin et à Monrovia au cours desquelles certains combattants ont tiré des coups de feu en l'air, menaçant la sécurité des populations avoisinantes ainsi que celle du personnel des Nations Unies et humanitaire. »

La déclaration indique que les troubles se sont poursuivis les 8 et 9 décembre mais que « la situation semblait s'être améliorée après que la MINUL eut rencontré le Ministre de la défense et les commandants des forces de l'ancien gouvernement et commencé le paiement d'un premier salaire. »

Des informations ont fait néanmoins état de la poursuite de tirs au cours de la nuit à Monrovia. La situation semblait s'être apaisée ce matin, indique encore le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.