Kofi Annan consterné par le nouvel attentat suicide en Russie

9 décembre 2003
Kofi Annan

Le Secrétaire général de l'ONU a exprimé aujourd'hui sa consternation à l'annonce de l'acte de terrorisme dont la Fédération de Russie vient à nouveau d'être la victime.

Le Secrétaire général de l'ONU a exprimé aujourd'hui sa consternation à l'annonce de l'acte de terrorisme dont la Fédération de Russie vient à nouveau d'être la victime.

Soulignant que cet attentat qui s'est produit cette fois-ci à Moscou, avait entraîné la mort de civils innocents, il a réaffirmé que « le terrorisme ne saurait être justifié, quelles que soient les circonstances », indique la déclaration publiée aujourd'hui par le Bureau de son porte-parole.

Selon les informations parues dans la presse, l'attentat suicide perpétré ce matin à l'extérieur de l'hôtel National, dans le centre de Moscou, a fait au moins 5 morts et 13 blessés.

Il y a quatre jours, le 5 décembre dernier, le Secrétaire général avait également réagi lors de l'explosion d'un train de banlieue qui s'était produite à proximité de la gare de Yessentuki, dans le Sud de la Russie, près de la Tchétchénie. Il avait alors qualifié le terrorisme « d'injustifiable quelles que soient les circonstances. » Quarante-quatre personnes avaient péri dans l'explosion.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.