Afrique sub-saharienne : 23 pays confrontés à des crises alimentaires, d'autres auront des récoltes record, selon la FAO

8 décembre 2003

Alors que des récoltes record sont attendues dans certaines régions d'Afrique sub-saharienne, des pénuries alimentaires sont à craindre dans 23 pays à travers le continent, indique le rapport sur l'Afrique publié aujourd'hui par la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.

Selon le Système mondial d'information et d'alerte rapide (SMIAR) de la FAO, ces constatations offrent l'opportunité d'accroître la sécurité alimentaire grâce au commerce des zones excédentaires vers les zones déficitaires.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) appelle donc les organismes d'aide à recourir à des achats locaux ou à des opérations triangulaires pour leurs activités d'aide alimentaire.

Le rapport sur l'Afrique (en anglais) fournit une analyse régionale et par pays des perspectives de récoltes et de pénuries alimentaires en Afrique sub-saharienne, y compris les perspectives des besoins d'aide alimentaire.

On y apprend qu'en Afrique de l'Est, la production totale de céréales devrait augmenter par rapport à la quantité réduite de l'an dernier. "Cependant, l'impact des sécheresses successives dans certaines parties de la Somalie et du sud-est de l'Ethiopie est particulièrement préoccupant", est-il indiqué. L'Ethiopie et le Soudan s'attendent, cependant, à de meilleures récoltes en général, ce qui devrait améliorer la sécurité alimentaire.

En Erythrée, malgré l'amélioration de la production céréalière par rapport à la mauvaise récolte de l'an dernier, 1,4 million de personnes auront besoin d'aide alimentaire d'urgence.

En Afrique de l'Ouest , une récolte record est attendue dans le Sahel, suite à des conditions climatiques globalement favorables lors de la saison de végétation. Toutefois, selon le rapport, le Cap-Vert, la Guinée Bissau et la Mauritanie restent exposés à des pénuries alimentaires.

En Côte d'Ivoire, la situation alimentaire est critique, particulièrement dans l'Ouest et dans le Nord, contrôlés par les rebelles. Au Libéria, la situation humanitaire s'améliore à la suite de l'accord de paix d'août et au déploiement de la force ouest-africaine de maintien de la paix, mais globalement, la sécurité reste précaire.

En Sierra Leone, malgré des précipitations inférieures à la moyenne, la sécurité alimentaire globale s'est améliorée avec le retour des réfugiés et des agriculteurs déplacés qui ont repris les activités agricoles.

La production alimentaire en Afrique centrale, en République Centrafricaine, dans la République démocratique du Congo et au Burundi, continue de souffrir des séquelles des conflits.

Le rapport sur l'Afrique est publié trois fois dans l'année par le SMIAR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.