Entretiens dimanche entre Kofi Annan et le Premier ministre chinois

8 décembre 2003

Au cours d'entretiens dimanche au siège de l'ONU à New York, le Secrétaire général de l'ONU et le Premier ministre chinois ont discuté des dossiers sensibles de la région et des épidémies qui menacent le monde.

La conversation a été, selon les déclarations de Kofi Annan à la presse, « très constructive et stimulante. »

Il a indiqué avoir discuté avec son interlocuteur des relations entre la Chine et l'ONU, de la péninsule coréenne et des efforts nécessaires pour contenir l'épidémie du VIH/sida.

« J'ai eu la chance de pouvoir féliciter le Premier ministre sur la façon efficace avec laquelle la Chine a contenu l'épidémie du SRAS », a précisé M. Annan.

Il a indiqué que l'un et l'autre étaient tombés d'accord pour poursuivre leur coopération. « Nous avons parlé de la réforme de l'ONU, de son importance et de la position prééminente qu'elle occupe dans les affaires internationales ainsi que de la nécessité de prendre des mesures qui renforcent l'Organisation pour la rendre plus efficace et lui permettent de mieux répondre aux défis de l'époque », a-t-il déclaré.

Il s'agissait de la troisième rencontre entre le Secrétaire général et le Premier ministre chinois. Ils ont convenu que la quatrième aurait lieu à Beijing.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.