Trois réunions majeures pour Kofi Annan aujourd'hui

5 décembre 2003

Le Secrétaire général de l'ONU participe aujourd'hui successivement à la première réunion du Conseil international consultatif chargé de contrôler le Fonds de développement pour l'Iraq, au démarrage de la session du Groupe de haut niveau sur « les menaces, les défis et les réformes » avant de recevoir les co-auteurs de l'Accord de Genève, le plan de règlement de la question israélo-palestinienne élaboré par des personnalités civiles.

Le Secrétaire général a ouvert ce matin la première réunion du Conseil international consultatif qui a été chargé par la résolution 1483 de contrôler le Fonds de développement pour l'Iraq administrée par la coalition dirigée par les Etats-Unis et de s'assurer qu'il est géré de façon transparente.

En début d'après-midi, il a accueilli les personnalités du Groupe de haut niveau, chargé de réfléchir à une réforme du système de sécurité international, qui commence aujourd'hui une première session de trois jours.

Après s'être entretenu avec Kofi Annan, le Président du Groupe, l'ancien Premier Ministre de Thaïlande, Anand Panyarachun, a indiqué que le groupe se rendait à Princeton dans le New Jersey où il ne subirait l'influence ni du Secrétariat de l'ONU ni des gouvernements.

Compte tenu de l'ampleur de leur mandat, a-t-il ajouté, le groupe s'en tiendrait à des problèmes concrets et immédiats même s'il pouvait faire des recommandations à moyen terme.

Plus tard dans la soirée, le Secrétaire général devait recevoir les co-auteurs de l'Accord de Genève, l'ancien ministre israélien de la Justice Yossi Beilin et l'ex-ministre palestinien de l'information Yasser Abed Rabbo.

Dans une déclaration effectuée le 5 novembre dernier, le Secrétaire général avait salué « l'Accord de Genève », comme constituant « une tentative courageuse de la part des deux côtés de sortir de l'impasse actuelle, et de mobiliser le soutien nécessaire au processus de paix au Moyen-Orient. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.