L'UNESCO condamne le meurtre du journaliste philippin Nelson Nadura

5 décembre 2003

Le Directeur général de l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture a condamné aujourd'hui le meurtre, commis mercredi dernier, de Nelson Nadura, journaliste de Radio DYME, à Masbate, au centre des Philippines.

Rappelant qu'il s'agissait du cinquième journaliste assassiné aux Philippines cette année, Koïchiro Matsuura, le directeur général de l'Organisation pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a rappelé qu'en 1997, les Etats membres avaient adopté une résolution demandant que soient traduits en justice les auteurs de crimes contre les journalistes.

A propos de l'assurance donnée par la Présidente philippine Gloria Macapagal Arroyo que les assassinats de journalistes ne resteraient plus impunis, Koïchiro Matsuura a indiqué « qu'il sûr que toutes les mesures nécessaires seront prises par les autorités compétentes pour que ce lâche assassinat soit puni. »

« Il est crucial d'entreprendre une action en vue de dissuader de tels crimes qui frappent aussi la démocratie et la gouvernance », a-t-il ajouté. « J'ai bon espoir que la volonté affirmée par la Présidente contribuera à permettre qu'une profession qui a payé un lourd tribut à la liberté d'expression avec plus de 40 morts depuis le retour à la démocratie en 1986 travaille en sécurité. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.