Les volontaires ne se demandent pas pourquoi, ils s'engagent, déclare Kofi Annan

5 décembre 2003

En cette Journée internationale des volontaires, le Secrétaire général a rendu hommage à « ces personnes dévouées et courageuses » pour la contribution qu'elles apportent à la société dans le monde entier et honoré la mémoire de « l'une des figures de proue du volontariat », Sharon Capeling-Alakija, Coordinatrice exécutive des Volontaires des Nations Unies, disparue le mois dernier.

« Loin des projecteurs, tous les jours et partout dans le monde, des millions d'êtres généreux n'hésitent pas à retrousser leurs manches et à aider de leur mieux », a souligné Kofi Annan dans son message diffusé à l'occasion de la Journée internationale des volontaires.

« Agissant seul ou au sein d'un mouvement organisé, ils soignent les personnes âgées, les malades et les handicapés, aident les personnes atteintes du sida, luttent contre la discrimination dont elles sont si injustement les victimes, apprennent l'alphabet aux enfants et aux jeunes adultes un métier qui leur permet de vivre », a-t-il rappelé.

« Ils bâtissent des maisons, nettoient les rivières, creusent des puits et améliorent de bien d'autres façons les conditions de vie des populations. Ils se joignent au combat pour la défense des droits de l'homme et participent à l'instauration de la démocratie, au règlement des conflits et au maintien de la paix. Ils acheminent des secours aux victimes de désastres et aident les groupes marginalisés à faire connaître leurs besoins et à obtenir qu'il y soit répondu », a poursuivi le Secrétaire général.

Kofi Annan a fait observer « qu'avec les technologies de l'information et des communications, il est plus simple que jamais de faire du bénévolat » et que « les volontaires étaient de plus en plus nombreux à offrir leurs services en ligne, partageant leur savoir-faire avec ceux qui en ont besoin. »

« Ils créent des sites Web et des bases de données, proposent des services d'appui juridique, élaborent des programmes scolaires et se livrent à de nombreuses autres tâches qui peuvent s'effectuer à partir d'un ordinateur individuel connecté à l'Internet », a-t-il précisé.

« Les volontaires ne se demandent pas « pourquoi » ils s'engagent; ce qu'ils veulent savoir c'est « quand », « où » et « comment » s'engager », a poursuivi le Secrétaire général qui a également affirmé : « Ces personnes dévouées et courageuses sont de précieux alliés dans la quête d'un monde meilleur, plus juste et plus sûr. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.