Le Nigeria accepte de retirer ses troupes de la région du lac Tchad

4 décembre 2003

Le Nigeria procèdera du 8 au 18 décembre prochain au retrait de ses troupes du secteur du lac Tchad qui faisait l'objet d'un différend avec le Cameroun, selon une décision prise hier lors de la réunion de la Commission mixte créée dans le cadre de l'ONU pour régler cette question.

Le communiqué de la Commission mixte Cameroun-Nigeria, rendu public aujourd'hui, indique que les parties ont souhaité que le retrait se fasse de façon pacifique et sans anicroche.

La Commission a accepté à cet effet la proposition d'établir immédiatement et pour une durée d'un an ses observateurs dans la région, considérant qu'il s'agissait là d'une mesure propre à renforcer la confiance entre les parties.

Les questions encore pendantes de la démarcation de la frontière maritime et des droits des personnes affectées dans la région du lac Tchad feront l'objet de nouvelles discussions lors de la prochaine réunion de la Commission mixte qui aura lieu à partir du 10 février dans la capitale nigériane d'Abuja.

Mise en place par le Secrétaire général des Nations Unies à la demande du Président Olusegun Obasanjo du Nigeria et du Président Paul Biya du Cameroun, la Commission mixte est présidée par le Représentant spécial du Secrétaire général de l´ONU pour l´Afrique de l´Ouest, Ahmedou Ould-Abdallah.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.