Le Conseil de sécurité consacrera beaucoup de temps à l'Iraq en décembre

2 décembre 2003

En décembre, le programme du Conseil de sécurité inclura des consultations sur le rapport sur l'Iraq établi par la Commission d'inspection en Iraq, la CCVINU (Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies) et un rapport sur la restitution des biens et des citoyens koweïtiens, a indiqué l'ambassadeur de la Bulgarie, Stefan Tafrov, qui a succédé à l'ambassadeur de l'Angola en vertu du principe de la présidence tournante du Conseil de sécurité.

En décembre, le programme du Conseil de sécurité inclura des consultations sur le rapport sur l'Iraq établi par la Commission d'inspection en Iraq, la CCVINU (Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies) et un rapport sur la restitution des biens et des citoyens koweïtiens, a indiqué l'ambassadeur de la Bulgarie, Stefan Tafrov, qui a succédé à l'ambassadeur de l'Angola en vertu du principe de la présidence tournante du Conseil de sécurité.

Lors d'un point avec la presse, aujourd'hui, le nouveau Président du Conseil de sécurité a également précisé que des discussions au sein du Conseil suivraient la parution du rapport portant sur l'application de la résolution 1511 qui fixe le cadre de la participation de l'ONU et de la communauté internationale dans la reconstruction politique et économique et dans le maintien de la sécurité en Iraq.

Il a ajouté qu'il espérait que le Conseil débattrait de la lettre qui lui a été récemment adressée par le Conseil de gouvernement de l'Iraq et qui aborde la question du calendrier des élections et de l'élaboration d'une constitution.

Le Conseil entendra également des exposés sur la situation au Burundi, au Libéria et au Moyen-Orient, a indiqué M. Tafrov.

Il est également prévu qu'il s'intéresse à la question de la protection des civils lors de conflits armés, à la situation en République démocratique du Congo (RDC), en Guinée-Bissau ainsi qu'aux sanctions en Somalie.

La Bulgarie prend en charge la présidence du Conseil de sécurité pendant son dernier mois de présence en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité, ses deux ans de mandat s'achevant fin décembre. Elle fait partie des cinq pays qui vont être remplacés en janvier par l'Algérie, le Bénin, le Brésil, les Philippines et la Roumanie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.