Premières inscriptions sur les listes électorales en Afghanistan cette semaine, indique la mission de l'ONU

1 décembre 2003

Première étape des préparatifs qui doivent aboutir à la tenue d'élections présidentielles et législatives l'an prochain, l'inscription sur les listes électorales commence cette semaine en Afghanistan, dans un contexte marqué par les préoccupations liées à la sécurité.

Le processus d'inscription sur les listes électorales est sur le point de commencer dans la capitale, Kaboul, mais aussi à Bamiyan, Jalalabad, Kunduz, Mazar-el-Sharif, Herat, Kandahar et Gardez, indiquait hier le porte-parole de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan, la MANUA.

Tout Afghan âgé d'au moins 18 ans au 20 juin 2004 est autorisé à s'inscrire et doit effectuer la démarche en personne. Au cours de la procédure d'inscription, il sera photographié et ses empreintes digitales seront relevées.

Le porte-parole de la MANUA a évoqué les difficultés d'ordre géographique, culturel et financier que posait la procédure. Il a également précisé que la décision de procéder à l'inscription par phases successives faisait courir moins de risques au personnel électoral, compte tenu des préoccupations actuelles en matière de sécurité.

Par ailleurs, la MANUA annonce qu'une équipe indienne effectue l'étude d'impact préalable à l'installation d'une usine hydro-électrique d'une capacité de 750 kilowatts dans la vallée de Bamiyan, à proximité du village de Tuchi. Si ce projet financé par le Gouvernement de l'Inde voit le jour, ce sera la première fois que l'électricité arrivera dans les hauts plateaux du centre de l'Afghanistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.