Soutien au peuple palestinien : Kofi Annan favorable à une présence internationale sur le terrain

1 décembre 2003

Alors que des efforts se font jour, – accords de Genève, déclaration de principes d'Ayalon et de Nusseibeh –qu'il est possible que le Gouvernement d'Israël et de l'Autorité palestinienne fassent prochainement "des pas dans la bonne direction", le Secrétaire général a appelé à une action audacieuse de la part de la communauté internationale, indiquant que lui-même était favorable à une présence internationale sur le terrain.

En s'associant avec ceux qui "expriment aujourd'hui leur solidarité la plus profonde avec le peuple palestinien qui continue de souffrir", Kofi Annan a affirmé, dans ses remarques formulées devant le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, qu'il n'en méconnaissait pas pour autant "les souffrance du peuple d'Israël, qui continue de vivre dans l'insécurité et la terreur".

Alors que l'ONU marquait la Journée internationale de solidarité au peuple par l'inauguration d'une exposition et la tenue d'une réunion du Comité, Kofi Annan a dénoncé à la fois les actions israéliennes- des exécutions extrajudiciaires à la construction d'une barrière à l'intérieur du territoire palestinien - qui « renforcent la misère et le sentiment d'impuissance parmi les Palestiniens » comme les attentats-suicide palestiniens « ces actes haineux qui ne peuvent se justifier et doivent être inlassablement et sans aucune réserve condamnés."

Cependant, a-t-il fait remarquer, "des initiatives récentes de la société civile", celle de Genève, la déclaration de principes d'Ayalon et de Nusseibeh "ont capté l'imagination des deux peuples et devraient inspirer à tous le sentiment brûlant qu'un règlement est possible."

Du côté du Gouvernement israélien et de l'Autorité palestinienne, "on pourrait voir bientôt, selon certaines indications, des pas accomplis dans la bonne voie", a-t-il également indiqué, ajoutant cependant que « les parties devaient être jugées non pas d'après leurs intentions déclarées mais d'après leurs actes sur le terrain", a ajouté Kofi Annan.

« La communauté internationale doit elle-même être prête à agir de façon audacieuse », a déclaré le Secrétaire général qui s'est félicité de ce que le Conseil de sécurité ait approuvé la Feuille de route du Quatuor dans sa résolution 1515 mais, a-t-il ajouté,"comme je l'ai indiqué au Quatuor, ces efforts devraient être renforcés par une présence internationale sur le terrain."

Le Secrétaire général a enfin appelé à une forte mobilisation, nécessaire pour répondre à « l'urgence humanitaire et à la débâcle économique que connaît le peuple palestinien."

"La pauvreté abjecte, le chômage, l'absence de scolarité et le sentiment intense d'impuissance et de désespoir, tels sont les éléments qui font partie de la vie quotidienne des Palestiniens sous occupation", a-t-il décrit.

Il a cité les nombreuses agences du système de l'ONU qui apportent leur assistance et, entre toutes l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui, "en dépit de sa crise financière, continue à jouer un rôle essentiel pour ce qui est de répondre aux besoins vitaux des réfugiés palestiniens."

Il a cité les nombreuses agences du système de l'ONU qui apporte leur assistance aux Palestiniens et, entre toutes l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui, "en dépit de sa crise financière, continue à jouer un rôle essentiel pour ce qui est de répondre aux besoins vitaux des réfugiés palestiniens."

"Pour ma part", a-t-il déclaré, "je m'engage à continuer d'oeuvrer, de concert avec toutes les parties, à un règlement global, juste et durable de la question de Palestine, sur la base des résolutions 242, 338, 1397 et 1515 du Conseil de sécurité et du principe de la terre contre la paix."

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.